Avant pied

Découvrez ci-dessous cetrains des pathologies liées à l'avant pied.

Publication: 
Contenu modifié le 16/11/15

Freiberg

Freiberg

Qu'est ce que c'est ?

C ‘est une ostéonécrose de la tète d’un métatarsien latéral le plus souvent le deuxième ou le troisième L’os se meurt.

Les causes

  • idiopathique
  • microtraumatisme

Les Symptômes

Douleurs lors de la marche au niveau de l’avant pied.
Sensation de caillou a la marche. Douleur a la mobilisation de l’orteil concerné.

Imagerie

Le diagnostic sera fait sur une simple radiographie
Une IRM peut être demandée

radiographie freibergRadiographie

IRM freiberg

IRM

Évolution en l’absence de traitement :

Elle se fait vers l’aggravation avec de plus en plus de douleurs. Le défaut d’appui peut générer des métatarsalgies de transfert.

Les traitements

Antalgique pour la douleur.
Des semelles orthopédiques peuvent aider à diminuer les douleurs lors de la marche.
Le seul traitement curatif est chirurgical.

Chirurgie

Si le stade n’est pas trop évolué, on peut faire une chirurgie conservatrice en réalisant une ostéotomie qui vise à enlever le cartilage abimé tout en préservant la tète du métatarsien atteint.

chirurgie freiberg

Ostéotomie du métatarsien emportant la zone de nécrose

Si le stade est trop évolué et que la conservation n’est pas possible. Seul le remplacement de la tête par une prothèse métartaso-phalangienne pourra apporter satisfaction.

prothèse en silicone freiberg

prothèse silicone

Attention

Les traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.

Publication: 
Contenu modifié le 08/08/15

Griffes

Griffes d'orteils

Voir la fiche d'information complète de l'AFCP

Qu'est ce que c'est ?

La griffe des orteils.
La position en griffe des orteils est physiologique au cours de la marche, lors du pas antérieur. On ne parle habituellement de griffe des orteils que lorsque cette position est permanente et s’accompagne d’un conflit douloureux, soit dorsal avec cor en regard des articulations inter-phalangiennes proximales ou distales, soit plantaires avec durillon pulpaire. La déformation en griffe des orteils est une constatation fréquente dans le cas de la pathologie de l’avant-pied, elle est témoin d’une disharmonie morphologique ou statique des orteils et du pied. Déformation banale, responsable d’une gêne fonctionnelle souvent importante, elle nécessite une étude attentive du siège de la déformation, de son caractère réductible, de la morphologie et de la pathologie du pied qui l’ont engendrée.

Les orteils

GRIFFE PROXIMALE :

griffe proximale

GRIFFE DISTALE :

griffe distale

GRIFFE TOTALE :

griffe totale

GRIFFE TOTALE INVERSÉE :

griffe totale inversé

Stades évolutifs :

Il est classique de distinguer 3 stades évolutifs à la déformation en griffe : la griffe réductible, la griffe fixée et la griffe avec luxation métatarso-phalangienne.

  • Griffe réductible : il est possible d’étendre l’orteil en le manipulant
  • Griffe fixée : il est impossible d’ étendre l’orteil et de le remettre à plat

GRIFFE AVEC LUXATION MÉTATARSO-PHALANGIENNE :

Les hyper appuis de la plante du pied peuvent déstructurer les éléments capsulo-ligamentaire et faire rompre ce que l’on appelle la plaque plantaire. Cette plaque est importante car elle maintient l’orteil en position. Sa rupture signe un tournant evolutif dans la pathologie d’avant pied vers l’aggravation.

griffe luxation métatarso-phalangienne

Les causes

Elles sont nombreuses :

  • longueur excessive des orteils
  • troubles statiques avant pied (associés a l’hallux valgus : syndrome du deuxième rayon, pied complexe)
  • pied creux
  • troubles neurologiques
  • syndrome de Wolkmann
  • maladie inflammatoire (polyarthrite rhumatoïde)
  • post opératoire

Les symptômes

Conflit dans les chaussures
Durillon au sommet de la déformation
Parfois plaie et surinfection

Imagerie

Non nécessaire

Evolution en l'absence de traitement

Elles finissent par se fixer devenant source de conflit permanent dans les chaussures avec des plaies qui peuvent se surinfectées.

Traitements

  • Orthèse : certaines orthèses en silicones permettent de limiter les conflits dans les chaussures

orthése

  • Médicale : Aucun
  • Chirurgicale :

Les traitements diffèrent selon le stade de gravité. Un traitement conservateur peut être entrepris afin de garder la souplesse de l’orteil dans les griffes souples (ostéotomie des métatarsien, transfert tendineux de Gilderstone, de Pisani, arthroplastie de Lelievre). Dans certaines griffes souples et surtout fixées : l’arthrodèse Inter-Phalangienne permet de remettre la griffe a plat. Elle se fait avec une broche ou un implant intra médullaire.

l’arthrodèse IParthrodèse IP avec implant

Arthrodèse avec un implant

Le choix de la technique dépend de nombreux facteurs. IL se fera fonction du pied de chacun après examen avec votre chirurgien.

Attention

Les traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.

 

Publication: 
Contenu modifié le 17/09/16

Hallux rigidus

Hallux rigidus

 voir fiche information de L'AFCP

Qu'est ce que c'est ?

C’est une destruction de l’articulation métatarso-pahalangienne du premier (arthrose)

hallux rigidus

Les causes

  • Idiopathique sans causes retrouvées.
  • excès de longueur du premier métatarsien ce qui entraine une hyperpression articulaire et une dégradation
  • microtraumatisme a répétition
  • un métatarsus elevatus (élévation du métatarsien)

Evolution en l'absence de traitement

L’arthrose s’aggrave ainsi que les douleurs avec apparition de déformation de l’articulation.

Les symptomes

Douleur dans les chaussures à cause de la déformation de l’articulation surtout lorsque les ostéophytes sont volumineux. Douleur croissante à la mobilisation de l’orteil. Douleur importante à la flexion dorsale si ostéophyte volumineux. Enraidissement douloureux de l’orteil avec diminution de la mobilité avec l’augmentation de l’arthrose.

Imagerie

Une simple radiographie pied en charge de face et de profil suffit au diagnostic.

Evolution en l'absence de traitement

Les douleurs sont de plus en plus fortes avec limitation de la marche. L’aggravation est inéluctable.

Le traitement

  • Orthèse : L’adaptation des chaussures et le port de semelles rigides permettent de limiter les douleurs de flexion dorsale lors de la marche. En limitant la mobilité du gros orteil mais c’est peu efficace.
  • Médicale : Les antalgiques et les anti inflammatoires peuvent diminuer les douleurs
  • Chirurgicale : Il s’agit du seul traitement viable, il dépend de la sévérité de l’atteinte

Une atteinte dorsale partielle avec ostéophyte douloureux : on peut réaliser une chirurgie conservatrice visant a limiter l’évolution.

En cas d’ostéophyte dorsal douloureux, on peut faire une cheilectomie soit une résection du fragment osseux qui fait conflit lors de la marche. Elle permet d’arrondir la tête métatarsienne et de limiter les conflits douloureux.

En cas d’excès de longueur du premier rayon : on peut décomprimer l’articulation associée à une cheilectomie. Cette décompression se fait par des ostéotomies accourcissantes de premier métatarsien et/ou de la première phalange.

En cas d’elevatus du premier rayon, on peut faire une ostéotomie d’abaissement.
Tous ces gestes peuvent être cumulés pour obtenir le meilleur résultat. Le but est d’éviter le blocage de l’articulation pour un certain temps seulement. Malheureusement, l’arthrose continuera d’évoluer vers une arthrose globale. Ces gestes permettent de limiter l’évolution en diminuant les douleurs et en gardant la mobilité plus longtemps. A terme, une nouvelle opération sera probablement nécessaire.

Si l’articulation n’est pas conservable à cause d’une arthrose globale et trop importante.
L’arthrodèse de l’articulation métatarso-phalangienne du premier rayon : c’est un blocage de celle-ci en faisant fusionner la première phalange et le premier métatarsien. Elle est définitive et supprime toutes douleurs au prix d’une perte de mobilité. C’est l’intervention gold standard pour l’arthrose évoluée car elle a entre 95 et 99% de réussite en moyenne.

La prothèse de l’articulation métatarso-phalangienne du premier rayon : permet de remplacer l’articulation en gardant un peu de mobilité. Au risque de descellement et de reprise chirurgicale parfois difficile.
La meilleure solution est à discuter avec votre chirurgien en fonction de la gravité de votre atteinte articulaire.

Attention

Les traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.

 

Publication: 
Contenu modifié le 17/09/16

Hallux valgus

Hallux valgus

Voir la fiche d'information de L'AFCP

 

Qu'est ce que c'est ?

C’est une déformation du premier rayon de pied. Le gros orteil (hallux) se dévie progressivement. Cette pathologie touche en majorité (90%) les femmes âgées entre 40 et 60 ans. Certains patient sont jeunes (20 ans) on parle de forme dite congénitale. Le ligament latéral interne de l’articulation métatarso-phalangienne se distend avec le temps parfois très rapidement. A cause de cette faillite ligamentaire le métatarsien n’est plus tenu et il s’écarte sur le coté interne. La tête du métatarsien sort sur le coté interne du pied créant une bosse appelée communément « oignon ». Le gros orteil n’étant plus maintenu par le ligament distendu, il se dévie vers les petits orteils créant dans les formes grave des conflits entre orteils.

hallux valgus

Les causes

Certains facteurs favorisent et peuvent aggraver l’hallux valgus :

  • hérédité
  • port de chaussure à talon haut serré type escarpin
  • le pied égyptien (2e orteil plus long que le premier)
  • les maladies du collagène

Les symptomes

Le premier symptôme est l’apparition de douleur au niveau de l’oignon à cause frottement dans la chaussure. Difficulté de chaussage. Obligation de choisir et d’adapter les chaussures. Bursite (rougeur douloureuse et gonflée sur la bosse) Irritation nerveuse du nerf dorso médial donnant des troubles sensitifs au bout du gros orteil.

Imagerie

Une simple radiographie avant pied en charge de face et de profil suffit au diagnostic et à la programmation de l’intervention si c’est le cas.

Evolution en l'absence de traitement

l’évolution se fait obligatoirement vers l’aggravation avec augmentation de la déformation. Cette déformation induit des défauts d’appui dans le pied qui va augmenter la charge de travail sur les petits orteils qui vont finir par entraîner des dégradations et une déstructuration de l’ensemble de l’avant pied : on parle d’avant pied complexe.

Le traitement

  • Orthèse : Il existe des pansements pour limiter les frottements ainsi que des attelles pour redresser l’orteil. Elles ont une efficacité limitée voire nulle. La déformation continuera à progresser plus ou moins rapidement. Le meilleur traitement reste l’adaptation du chaussage à son pied et non le contraire.
  • Médicale : Antalgiques et anti inflammatoires dans les formes de bursite aigue
  • Chirurgicale : La chirurgie de l’hallux valgus est le seul traitement curatif. Il permettra de corriger la déviation, de supprimer les douleurs et bien sur éviter l’évolution du pied vers un avant pied complexe.

Attention

Les traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.

 

Publication: 
Contenu modifié le 17/09/16

Névrome de Morton

Névrome de Morton

Voir la fiche d'information compléte de l'AFCP

Qu'est ce que c'est ?

Il s’agit d’un renflement du nerf inter métatarsien plantaire qui se retrouve coincé entre deux têtes métatarsiennes.

nevrome de morton

Les causes

Les causes exactes de l'apparition de la maladie sont mal connues et peu étudiées. L'épaississement des fibres péri-nerveuses apparaîtrait à la suite de multiples traumatismes. Une irritation chronique (provoquée, par exemple, par le port de chaussures très serrées ou le port de talons hauts) entraînerait à long terme une régénération imparfaite des tissus. Le névrome de Morton serait ainsi une forme de tissu cicatriciel. Une anomalie de la structure osseuse du pied, même légère et ne provoquant pas de gêne sensible à la marche, peut favoriser l'apparition d'un névrome.

Les symptomes

Le syndrome de Morton est représenté par un cortège de symptômes qui définissent le syndrome :

  • douleur sous le pied à la marche
  • sensation électrique dans les orteils
  • engourdissement des orteils
  • coup de poignard sous le pied accentué par les chaussures étroites

Évolution en l’absence de traitement

Persistance et aggravation de la douleur

Imagerie

L’échographie : permet d’affirmer la présence du névrome L’Irm : permet de faire le diagnostic de certitude du névrome de Morton et d’éliminer les diagnostics différentiels.

echographie nevrome de morton

Les traitements

  • Médicale
    Orthèse : les semelles orthopédiques permettent de décharger la zone ou se trouve le névrome sous le pied et de supprimer la douleur Infiltration de corticoïde : peuvent calmer l’inflammation autour du nerf et faire disparaître les symptômes
  • Chirurgie
    Neurolyse : elle consiste a libérer le nerf par section d’un ligament Neurectomie : ablation du nerf est le traitement le plus fréquent

Attention

Les traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.

 

Publication: 
Contenu modifié le 17/09/16

Pied complexe

Pied complexe

Voir la fiche d'information de l'AFCP sur les douleurs des métatarsiens latéraux

Qu'est ce que c'est ?

Un pied complexe représente l'ensemble des déformations que l'on peut trouver dans un avant pied. L'hallux valgus est souvent le premier responsable de la déstructuration de l'avant pied. Un avant pied c'est 5 rayons. Pour fonctionner ils ont besoin de marcher en concert si l'un fait défaut, les autres finissent par s'abimer.
Avec le temps, la déformation de l'hallux valgus augmente. Le gros orteils partant de plus en plus sur le coté ne fait plus le travail d'appui au sol. Cette charge de travail se reporte sur les petits métatarsiens latéraux.
En commençant par le deuxième rayon qui devient douloureux à cause de cette excès de charge. Les hyperpressions sous l'avant pied finissent par générer une déstructuration musculo-ligamentaire qui provoquera dans un premier temps des douleurs d'hyper appui sous le 2e puis sous les 3e et 4e tètes métatarsiennes. Les ligaments finissent par fatiguer et se rompre entrainant l'apparition des griffes d'orteils. Au stade ultime, les orteils se luxent entrainant des déformations très complexes à résoudre nécessitant parfois l'utilisation de chirurgie palliative.

Un pied complexe en somme regroupe : un hallux valgus, des cors sous l'avant du pied, des griffes d'orteils fixées et parfois luxées.

pied complexe

Imagerie

Une simple radiographie du pied suffit

Comment le traiter ?

Seule la chirurgie permet de résoudre la déformation. Chaque pied est unique et il est difficile standardiser la prise en charge. Il faut traiter le pied en fonction de la gravité de la déformation.

  • Pour l'hallux valgus :
    Soit chirurgie conservatrice ré axant le gros orteil en gardant la mobilité si ce n'est pas trop évolué.  Si c'est trop déformé, il faudra préférer une arthrodèse du gros orteil (blocage)

 

Dans les cas dépassés, seul l'intervention dite de résection alignement peut être solvable. Elle consiste à faire une arthrodèse du gros orteil en position de fonction et à faire la résection des tètes métatarsiennes afin de supprimer les hyper appuis et permettre de remettre les orteils à plat. La résection des tètes métatarsiennes est remplacée ou non par une prothèse.

Attention

Les traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.

 

Publication: 
Contenu modifié le 17/09/16

Quintus varus

Quintus varus

Voir la fiche d'information de l'AFCP

Qu'est ce que c'est ?

C'est une déviation du cinquième orteil vers l'intérieur du pied qui occasionne un conflit de chaussage dans la chaussure comme l'hallux valgus. Il entraine des conflit d'orteils qui peuvent être désagréables. Il existe plusieurs formes en fonction de la gravité de la déformation.

Evolution sans traitement

Le conflit devient de plus en plus douloureux laissant apparaître des cors très gênants pour le chaussage. La déformation continuera a s'aggraver.

Imagerie

Une simple radiographie du pied de face suffit au diagnostique

Traitement

Le seul traitement est chirurgical. Il faut supprimer l'excès d'os sur le coté et corriger la déformation osseuse du métatarsien lorsqu'elle existe par la réalisation d'une ostéotomie. Les techniques percutanées peuvent être utilisées.

Attention

Les traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.

 

Publication: 
Contenu modifié le 17/09/16

test