Symptômes et traitement de la Tendinite chronique des fibulaires à Lyon

Qu'est ce que c'est ?

Les tendons fibulaires sont situés sur le coté externe de la cheville, ils passent derrière la malléole externe.
Dans le pied le court fibulaire s’insère sur la base du 5e métatarsien tandis que le long fibulaires passe sous le pied pour aller finir sa course sur la base du premier métatarsien. Leur action commune sert à stabiliser la cheville de façon dynamique sur le plan externe ainsi qu’au mouvement d’éversion du pied. Ce sont de puissants stabilisateurs notamment lors de sport tel que la course a pied.
Comme tous les tendons, ceux ci peuvent se fatiguer et devenir pathologiques. L’inflammation de ces tendons les rend douloureux. On parle alors de tendinite.

Les causes

  • Microtraumatisme répétés (course a pied),
  • mauvais chaussage,
  • varus d’arriere pied,
  • secondaire à une laxité ligamentaire de cheville,
  • pied creux,
  • rhumatisme.

Les symptômes

  • Douleur à l’activité sportive,
  • difficulté à randonner en terrain irrégulier,
  • sensation d’instabilité et entorses,
  • gonflement retro malléolaire externe,
  • douleur à l’éversion contrariée du pied.

Evolution sans traitement

Au stade initial, le tendon est simplement irrité, inflammé sans traitement le tendon continu à se fatiguer et finit par se rompre avec apparition de fissuration au ceint même du tendon. Pour finir par se rompre complètement. La rupture en général fait disparaître en bonne partie les douleurs. Par contre les activités sportives deviennent limitées dés qu’elles sollicitent la cheville, avec des entorses à répétition.

Traitement

Au stade de l’inflammation
Traitement médical associant dans les formes débutantes :

  • Repos sportif 4 a 6 semaines,
  • kinésithérapie,
  • infiltration de plaquette,
  • ains et antalgique.

Attention : les injections de corticoïde sont peu indiquées dans ce type de pathologie. Elles sont à double tranchant. Elle calme bien l’inflammation tendineuse, mais il y a un risque important de rupture secondaire du tendon à cause de ces mêmes corticoïdes.

La chirurgie

Apres échec du traitement médical ou de première intention.

Au stade inflammatoire sans rupture: on peut réaliser une tenosynovectomie (nettoyage des tendons). A ciel ouvert ou sous arthroscopie.

Au stade de fissuration tendineuse: il faut faire une synovectomie avec une réparation tendineuse par exérèse de la fissure et si nécessaire tubulisation du tendon pour le renforcer et lui redonner un aspect normal.

Une ostéotomie du calcanéum peut être associée dans le même geste chirurgical ou au cours d’un geste secondaire pour corriger un arrière pied en varus qui pérenniserait la tendinite du fait de la déformation.

Contenu modifié le 16/11/17
Tendinite chronique des fibulaires

AttentionLes traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.