Métatarsalgies

LES METATARSALGIES

Qu’est ce que c’est ?

On appelle métatarsalgies des douleurs localisées sous les têtes métatarsiennes en lien avec un excès d’appui.

Cet hyperappui peut être à l’orgine de la constitution de durillons plantaires, qui sont un épaississement kératosique de l’épiderme, qui vient augmenter encore l’épaisseur sous la tête métatarsienne et augmenter l’appui.

Quelles sont les causes des métatarsalgies ?

Les métatarsalgies sont avant tout un problème de répartition des charges sous les 5 têtes métatarsiennes. Les métatarsiens fonctionnent en harmonie et doivent donc avoir des longueurs équilibrées les uns par rapport aux autres. Ainsi, les métatarsalgies peuvent être liées à différentes processus :

                  -Les excès de longueur d’un ou de plusieurs métatarsiens

                  -Les défauts d’appui du premier métatarsien, notamment lorsqu’il existe un hallux valgus

                  -les pieds creux, avec verticalisation des métatarsiens

                  -les rétractions du tendon d’achille

                  -les séquelles de chirurgie ; tout geste osseux sur un métatarsien peut créer localement un défaut d’appui et par conséquent des métatarsalgies de transfert sur les rayons adjacents.

Attention, toute douleur sous l’avant pied n’est par forcément une métatarsalgie et d’autres diagnostics existent, notamment les névromes de Morton, les bursites, les nodules de fibromatose plantaire, les verrues plantaires…. Ce n’est qu’en consultation que le diagnostic pourra être précisé clairement.

 

Exemple de métatarsalgie du 2èmeet 3èmemétatarse par excès de longueur 

 

Quelle est l’évolution en l’absence de traitement ?

En cas d’évolution prolongée, l’hyperappui chronique crée des lésion ligamentaires sur la plaque plantaire qui sera à l’origine d’une instabilité de l’orteil et secondairement de la constitution d’une griffe d’orteil, voire d’une luxation de la base de l’orteil.

Quel traitement pour les métatarsalgies ?

En premier lieu le traitement est médical. Il associe des soins de pédicurie pour retirer les durillons et surtout la réalisation de semelles orthopédiques sur mesure par un podologue est nécessaire. Le but de ces semelles est de diminuer les pressions sous les têtes métatarsiennes douloureuses.

Si les semelles orthopédiques ne suffisent pas, il peut être discuté d’un traitement chirurgical

 

LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES METATARSALGIES : 

Quel est le principe du traitement chirurgical ?

Le traitement chirurgical est réservé aux cas d’échec des semelles orthopédiques et de tout autre traitement médical adapté.

Son principe dépend essentiellement de la cause du problème :

-En cas de métatarsalgie par excès de longueur primitif d’un métatarsien, on propose une ostéotomie de raccourcissement

-en cas de métatarsalgie liée à un hallux valgus sans anomalie de longueur des métatarsiens, la correction chirurgicale isolée de l’hallux valgus suffit généralement à faire disparaître les douleurs de métatarsalgies.

-en cas de métatarsalgies liées à une rétraction du tendon d’achille, un geste d’allongement tendineux est parfois nécessaire de manière isolée ou combinée à d’autres traitement.

Correction chirurgicale d’un excès de longueur des 2èmeet 3èmemétatarses

Après l’opération :

L’appui est généralement autorisé immédiatement avec une chaussure orthopédique pendant environ 3 semaines. Un pansement est laissé en place pendant toute cette durée. Un certain repos est nécessaire avec la jambe surélevée pour éviter les phénomènes d’œdème et de douleur. Des anticoagulants sont parfois prescrits selon vos facteurs de risque.

 

Quels sont les risques du traitement chirurgical ?

Le premier risque est la persistance de métatarsalgies, soit par hyperappui persistant, soit par une métatarsalgie de transfert sur un rayon adjacent.

Il existe aussi un risque de difficulté de consolidation des ostéotomies, avec des douleurs et un œdème persistent tant que la consolidation n’est pas complètement acquise.

Les infections et les difficultés de cicatrisation cutanée sont rares

 

Quels résultats espérer ? 

On doit normalement pouvoir espérer une disparition complète des douleurs, néanmoins le résultat ne sera pas définitif avant 3 à 6 mois selon les techniques employées

 

Contenu modifié le 22/11/18

AttentionLes traitements proposés sur ce site ne les sont qu’a titre indicatif.
Chaque personne est différente.
Seule une consultation avec un chirurgien pourra vous éclairer sur le traitement approprié a votre pathologie.